MENU

par • 24 mai 2013 • Préparer sa 4L, SponsoringCommentaire (0)52881

Les erreurs à éviter quand on rédige son dossier de sponsoring pour le 4L Trophy

Quand je lis vos dossiers de sponsoring, je remarque toujours les mêmes erreurs, des petites choses simples qui reviennent chez tous les équipages simplement parce-qu’ils n’ont pas pris le temps d’analyser ce qu’ils écrivent.

Un exemple parmi les plus récurrents : Je vois beaucoup de dossiers qui font référence aux tarifs élevés des encarts de publicités aux formats ridiculement petits des journaux hebdomadaires et croient vanter l’attractivité de leurs prix et les énormes autocollants qu’ils mettront sur leur 4L.

erreur-a-eviterMais saviez-vous qu’un journal est lu alors qu’une 4L non ?

Saviez vous qu’un journal est consulté par plusieurs milliers de personnes qui l’achètent volontairement dans ce but alors qu’en aucun cas ils ne démarcheront d’eux-même vers votre 4L pour venir voir votre carrosserie fraichement bariolée ?

Saviez-vous que les publicités des journaux sont dans un formats proportionnel aux articles et disposent d’une visibilité sans équivalent comparés à vos autocollants en moyenne proportionnellement deux fois plus petits et à la visibilité médiocre ?

Saviez-vous aussi qu’une publicité dans un journal est en général ciblée pour un public donné et souvent en fonction des articles qui l’entoure alors que votre 4L affiche fièrement deux logos côte à côte sans équivalences ou liens entre eux, tout ça de façon très naturelle ?

Saviez-vous qu’un encart dans un journal est consacré à une publicité qui véhicule un message précis alors que votre 4L arbore la plus part du temps des logos et de simples coordonnées pour leur côté intemporel ?

Bref, vous l’aurez compris, user jusqu’à l’os de cette tactique ne vous apportera pas grand chose. Il ne faut pas critiquer les autres pour valoriser son propre produit mais bien sur faire ses preuves. Le prix idéal pour un encart devra être négocié avec le partenaire qui souhaite investir dans votre équipage et s’adapter au plus près des possibilités de « retour sur investissement » qu’il pourra dégager.

Ensuite, mettez votre dossier de sponsoring (ou brochure) au format paysage et jouez avec ce format pour optimiser la place. En plus de donner un côté rassurant et massif, un dossier au format paysage sera original et imposera d’avantage le respect. Ne lésinez pas non plus sur le design et la qualité d’impression : Un simple dossier sous Word sera moins attrayant forcement et il sera plus difficile d’attirer l’oeil du lecteur sur telle ou telle partie. Petit conseil, utilisez un papier épais, légèrement plastifié et si possible évitez les marges à l’impression.

Un des plus beaux dossiers de cette édition 2014 du 4L Trophy a été réalisé par les membres de l’équipage 4Léments et est visible ici. Comme vous pouvez le constater aucune marge, beaucoup de visuel et un agencement maitrisé. Malgré quelques longueurs, le design comble en grande partie les lacunes du dossier et il aura de grande chance ainsi, de surpasser le votre s’il est réalisé de façon simple sous Word par exemple (encore plus dans le cas ou plusieurs dossiers arrivent dans la même entreprise). Pour réaliser ce genre de dossier tournez vous vers un logiciel de PAO comme Adobe Indesign ou Microsoft Publisher (d’autres alternatives existes comme iCalamus sous Mac OS X ou encore Scribus et LibreOffice Draw qui sont gratuits et OpenSource).

Articles en relation

Commentaires

commentaires